Eugènie Leproux

Mémoire

Eugènie Leproux, L’architecte se réinvente aujourd’hui. Un décalage entre représentation et réalité du métier, ENSAP Bordeaux, Janvier 2017 – cliquez ici –

Mots-clés : reconversion métiers de l’architecture, représentations, imaginaire collectif, pratiques architecturales, formation

Résumé

   Vêtu d’un grand manteau noir, chaussé de lunettes rondes, doté d’un regard acéré et un air décidé, l’architecte évoque de multiples fantasmes.

Dans un contexte de crise à plusieurs échelles, la profession d’architecte se retrouve face à de nouvelles responsabilités et exigences. Elle a subi de nombreuses mutations qui, aujourd’hui, témoignent d’une réelle réinvention du métier. Cette prise de conscience de la part des architectes a fait émerger de nouvelles formes de pratiques professionnelles qui certifient, en ce jour, du passage du métier d’architecte aux « métiers d’architecte ».

Ainsi, comment faire évoluer les représentations collectives, parfois caricaturales à présent en décalage avec l’évolution de la profession ? De nombreux leviers ont été activés afin de réduire l’écart entre l’être représenté et la réalité de ce qu’il est véritablement. Ces derniers, viennent en soutien à une profession insuffisamment perçue dans sa globalité, par le biais de nombreuses initiatives qui tendent à offrir une meilleure lecture de ses nombreuses préoccupations et réalisations. Ces actions visent à redonner une place centrale aux architectes dans la construction de notre cadre de vie, une impulsion nouvelle afin qu’elle ne cesse de s’épanouir et espèrent offrir à ces derniers une légitimité intangible.