Céleste Kottmann

Article

« La durabilité, un concept culturellement situé», ENSAP Bordeaux, février 2021

cliquez ici


Mémoire

La compétence habitante, un concept générateur d’habitats alternatifs ? Étude du cas de Svartlamoen, à Trondheim, ENSAP Bordeaux, février 2022

Mots-clés : Quartier alternatif, compétence habitante, participation, acteur social, appropriations, habitat, auto-construction, conception urbaine, communauté, expérimentation urbaine, évolution de la pratique architecturale, nouvelles morphologies urbaine, Svartlamoen, Norvège

Résumé

À l’heure des grandes transitions urbaines où la durabilité est au centre des nouveaux projets immobiliers qui émergent dans nos villes, la pratique architecturale semble être en plein changement. Les quartiers alternatifs se posent alors tel des enclaves utopiques au cœur de villes homogènes et aseptisées. Comme une réponse à une urbanité à bout de souffle, ces expérimentations ouvrent une porte quant à la création de nouvelles morphologies urbaines. La compétence habitante, mise en place dans ces projets bouleverse la conception architecturale et remet en question la place de l’architecte et de sa formation dans la fabrication urbaine. Svartlamoen, un quartier alternatif en Norvège fait partie de ce mouvement qui montre qu’il est possible de penser et de concevoir son lieu de vie de manière différente. Ainsi, en quoi ces zones d’expérimentation sont-elles porteuses d’un renouveau dans la pratique architecturale ? Entre les professionnels de l’urbain et la compétence habitante, le processus de fabrication de nos villes semble en plein changement.