Lorane Bellier

Article

« La place de l’architecte dans les processus participatifs des écoquartiers et de l’habitat participatif », ENSAP Bordeaux, février 2021

cliquez ici


Mémoire

L’habitat participatif par les sociétés coopératives HLM. Le cas du Jardin Suspendu du quartier Brazza de Bordeaux, ENSAP Bordeaux, février 2022

Mots-clés : habitat participatif, accessibilité à la propriété, intérêt général, faire commun

Résumé

L’habitat participatif a démontré son intérêt comme vecteur de relations sociales. Participer à la création de son lieu de vie et partager des espaces communs amènent à repenser la place de l’individu au sein du groupe. Cependant les complexités techniques et juridiques minimisent son accessibilité. Les coopératives HLM deviennent des appuis financiers pour les nouveaux projets d’habitat participatif. Organisatrices de la démarche, il s’agit de démocratiser le faire collectif en touchant des populations aux revenus plus modestes. Les moyens économiques ne doivent pas être une condition au bon logement, or nous remarquons qu’il existe des divisions territoriales en fonction des profils socio-économiques. Comment l’habitat participatif développé par les coopératives HLM peut sensibiliser au collectif en favorisant l’accès à la propriété pour des personnes aux revenus faibles ? La collaboration entre les constructeurs, les collectivités et les habitants peut-elle être accentuée et générer plus de complémentarité dans la construction d’un territoire appropriable par tous ?