Lison Davault

Article

« Les collectifs d’architectes et d’urbanistes : nouveaux initiateurs d’une identité métropolitaine ? », ENSAP Bordeaux, janvier 2020 – cliquez ici

Mémoire

Pas à pas vers une culture périurbaine. Le cas du sentier métropolitain des « terres communes » à Bordeaux, ENSAP de Bordeaux, janvier 2021 – cliquez ici

Mots-clés : sentier, marche, culture, métropolitain, périurbain

Résumé

Quand bien même l’exercice de la marche ne présente à priori rien de nouveau, ce sont les circonstances qui rendent cette pratique contemporaine. Cette activité, qui réussit à concilier loisir et engagement écologique, acquiert de plus en plus de succès. Cela en fait le support idéal pour initier une nouvelle conscience et fabrication de nos métropoles à l’avenir. De cette façon, les Sentiers Métropolitains et plus particulièrement le sentier des Terres Communes à Bordeaux, nous engagent, à travers leurs tracés, à découvrir et à requestionner le rapport que nous entretenons avec nos territoires métropolitains et périurbains.
Mais en quoi la pratique de la marche, à travers ces sentiers métropolitains, génère-t-elle une appropriation culturelle du périurbain ? Pourquoi ces sentiers réinventent notre rapport à ce territoire ? A quelles conditions ces sentiers peuvent-ils contribuer à pratiquer, penser et faire la ville à l’avenir ?