Nora Itri

Article

« Le décor métropolitain comme théâtre de nouvelles expériences urbaines : revisite d’une utopie de la société post-moderne », ENSAP Bordeaux, février 2019 – cliquez ici

Mémoire

Nora Itri, « L’arbre des rues », Une autre approche du rapport nature culture à Mexico, ENSAP de Bordeaux, juin 2020 – cliquez-ici

Mots-clés : arbre, résilience, ville, techniques, Mexico, mégapole, nature, culture

Résumé

La découverte de l’arbre des rues de Mexico révèle la nécessité de penser le rapport entre la ville et sa nature, entendue comme son milieu naturel. L’homme, en se constituant dans un monde séparé de la nature, envisageant avant tout la réponse technicienne aux difficultés qu’il rencontre, a contribué à créer une ville du risque. Dans ce rapport implacable avec le territoire, la ville hermétique engendre une opposition trop forte. La résurgence de ces grands arbres dans les rues de la capitale mexicaine marque alors une forme d’hybridité vers laquelle la ville de demain pourrait tendre. Vaincre le dualisme dans lequel elle est ancrée depuis les fondements de sa conception s’affirme alors comme un enjeu d’avenir. La ville contemporaine peut-elle définir une nouvelle forme d’existence plus en concordance avec son milieu naturel ?
Celui-ci, marquant une singularité certaine dans la situation de chaque ville, peut-il être le point de départ d’une nouvelle relation entre la ville et son environnement biologique ? C’est par la question du vivant, à travers la résilience de ces arbres remarquables, que la réflexion d’une ville renouvelée est posée.