D’autres modes d’habiter le monde, d’autres formes de s’y installer

Mots-clés : habiter, habitat, informel, squat, patrimoine, migration 

Résumé

Métropolisation et mondialisation sont deux processus qui ont conjointement participé à la transformation des modes d’habiter des sociétés, partout dans le monde. Pour autant, ces processus n’ont pas œuvré dans un sens unique, ni vers une uniformisation des modes de vie. Au contraire, ils ont «imprimé» leurs marques de manière différenciée en fonction des lieux et des populations qui y résident, favorisant aussi bien la résurgence de spécificités locales, que le développement de nombreuses formes d’hybridation. Dans la complexité de ces processus, quelles nouvelles formes d’habitat voit-on se dessiner ?  

Travaux

Bibliographie

  • ANDRES Lauren, JANIN Claude, « Les friches : espaces en marge ou marges de manoeuvre pour l’aménagement des territoires ?», Annales de géographie 5/2008 (n° 663) , pp. 62-81 https://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2008-5-page-62.htm
  • CAILLY, Laurent, DODIER, Rodolphe, « La diversité des modes d’habiter des espaces périurbains dans les villes intermédiaires : différenciations sociales, démographiques et de genre », Norois [En ligne], 205 | 2007/4, mis en ligne le 01 décembre 2009, consulté le 04 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/norois/1266
  • GWIAZDZINSKI, Luc, «La ville éphémère, festive et événementielle», actes du colloque tourisme urbain, patrimoine et qualité urbaine en Europe, Rennes, Mars 2009, pp. 21-27
  • TAPIE, Guy, Sociologie de l’habitat contemporain. Vivre l’architecture, Marseille, Editions parenthèses, 2014